Vernauwde of verstopte bekken- en beenslagaders

Artères iliaques et femorales rétrécies ou obstruées


Nous possédons deux types de vaisseaux sanguins dans notre corps. Les artères apportent le sang riche en oxygène vers les tissues. Là, le sang libère de l’oxygène ainsi que des nutriments et absorbe les déchets. Le sang est ensuite renvoyé vers le cœur par les veines. Un rétrécissement artérielle est la conséquence d’une calcification (athérosclérose). Lorsqu’ un rétrécissement s’aggrave, cela peut entraîner une obstruction complète (occlusion). Les principales causes sont le tabagisme, le diabète, l’hypertension artérielle, et le cholestérol. Des artères rétrécies ne sont pas en mesure de fournir assez de sang aux muscles des jambes, ce qui provoque une douleur spasmodique dans la cuisse ou le mollet en marchant (claudication ou ‘mal des vitrines’). À un stade plus avancé de la maladie, les patients se plaignent de la douleur au repos ou douleur nocturne, et des plaies qui ne guérissent pas font leur apparition. On parle d’ulcères (artériels), susceptibles d’évoluer en gangrène (mort des tissus). Le patient risque de perdre des orteils, le pied ou même une jambe.

Il existe plusieurs possibilités de traitement : conservateur, endovasculaire (dilatation par ballonnet ou stent) et chirurgical ouvert (thromboendartériectomie ou bypass).